Clocks for website
<a href="http://www.clock4blog.eu">clock for blog</a>
Free clock for your blog

jeudi 23 juin 2011

Désinscription à la newsletter de l'UMP....

RAS LE BOL


ou dit autrement 
R.L.B.



     Malgré de nombreuses demandes de désinscription à la lettre de l'UMP (environ quatre ou cinq demandes via des liens qui ne semblent pas exister) et en ayant placé ces messages dans la catégories "indésirables" de ma boite au lettre je continue à être inondé de ces messages que je n'ai pas sollicités.

     Pour des politiques qui veulent absolument protéger leurs riches amis avec des lois fiscales et des lois répressives style HADOPI je pense que la démarche d'imposer ces messages est inadmissible et méprisante.

     Pour ce qui est de l'inadmissible et du mépris il est vrai que nous sommes à bonne école avec notre petit Nicolas. Mais cela devient énervant et indécent au point que l'effet ressenti est à l'inverse de l'effet escompté.

     Il va falloir que notre papa se repose et qu'il demande au futur parrain JF Copé de mettre un frein à ses publications et à ses ardeurs, car je pense que tout le monde se moque complètement du contenu de ces lettres qui n'intéressent que le sérail et l'élite de l'UMP qui vit dans un monde qui n'est pas le mien ni celui des Français.

     En prolongement je rejoins le commentaire que j'ai reçu au sujet de mon dernier article concernant ma mésaventure :


  • bonjour effectivement il est impossible de se désinscrire ,même en paramétrant dans les indésirables ...il passe en forcing....mauvaise augure pour le partit présidentiel

     D'un côté je suis rassuré de n'être pas le seul à subir ces désagréments, mais comme je l'ai dit plus haut l'effet ressenti sera à l'inverse de l'effet recherché (et bien fait pour eux !). Mais bon je ne suis pas avocat je ne suis rien qu'un esprit faible avec une pensée très limitée et peu objective. 

     Toutefois avec de telles pratiques on arrive très vite vers des régimes proches, à n'en point douter, des régimes staliniens ou dictatoriaux. Certes pour ce qui est des interdits : nous avons déjà franchi de grandes étapes, pour les pertes de liberté aussi. Alors le chemin est pratiquement à son terme.


 Alors cela serait bien, pour une fois, que cette info circule sur le net pour dénoncer l'abus de pouvoir et le non respect de la vie privée que représentent ces pratiques bien peu conformes à la déontologie du Web, à la démocratie et à l'endroit privilégié de liberté que représente l'Internet.



Enfin c'est juste mon avis.




Imprimer l'article



A VOUS DE JOUER SI VOUS LE VOULEZ BIEN.

1 commentaire:

  1. http://www.cnil.fr/vos-libertes/plainte-en-ligne/

    RépondreSupprimer